Dimanche 22 septembre : Visite de "La Maison à Bar" à La Neuville à Maire

Thierry Warmoes, licencié au club, ouvre sa demeure à la visite entre 10 heures et 15 heures.
En outre, vous pourez écouter un concert proposé par une chorale de chant baroque.

Ce bâtiment est une ancienne dépendance des chartreux du Mont-Dieu. La date de construction n'est pas connue avec précision. La construction doit remonter à la fin du XVIe siècle et début du XVIIe siècle. Une taque de cheminée est datée de 1626. Trois activités y sont alors exercées : l'élevage, la pêche, l'échange de denrées par l'intermédiaire de bateaux rejoignant la Meuse.
Déclaré bien national et vendue à la Révolution, cette ferme devient la propriété de Jean Abraham André Poupart de Neuflize, le futur baron Poupart de Neuflize, manufacturier protestant de Sedan, fils du manufacturier de même nom. Inquiété un moment pendant la Terreur, il s'y installe discrètement à quelques reprises, ainsi que son épouse, Adélaïde Dumoustier de Vastre, près d'un ami qui exploitait cette ferme fortifiée pour leur compte et qui était également maire de la commune du Mont-Dieu. À quelques kilomètres de la ferme, la chartreuse du Mont-Dieu est alors transformée en prison pour tous les suspects de visées contre-révolutionnaires. Jean Abraham André Poupart de Neuflize décède en 1810. Huit ans plus tard, en 1818, son épouse, cette même Adélaïde Dumoustier de Vastre revend ce bien à Jean-Nicolas Gendarme, célèbre industriel des Ardennes.
L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1926. Il a été restauré dans les dernières décennies du XXe siècle.

Retour Vie du Club 2019